Les autres lieux du politique dans les Amériques – 2019/2020

Nous avons le plaisir de vous informer du renouvellement du séminaire « Les autres lieux du politique dans les Amériques » pour cette année 2019/2020, organisé et animé par Aurore Clavier, Véronique Hébrard et Hélène Quanquin pour le laboratoire CECILLE de l’Université de Lille dans le cadre de l’axe de recherche Les Amériques.

Ce séminaire, reconduit pour une deuxième année, a vocation à rassembler des spécialistes de différentes disciplines travaillant sur les Amériques. Il s’agira d’étudier les lieux de production et de socialisation du politique à l’écart des processus institutionnels traditionnels dans les sociétés américaines, depuis l’espace domestique envisagé comme un espace politique, jusqu’à la création littéraire comme discours « résistant », en passant par le conflit armé. Nous nous interrogerons également sur les différentes stratégies de résistance, visibles ou invisibles – politiques ou infrapolitiques – mises en œuvre par les acteurs (individuels ou collectifs) privés du droit de vote ou plus largement d’influence politique, qu’il s’agisse de ce que l’historien états-unien Eric Foner appelle le « concept abolitionniste », à savoir une position consciente de retrait vis-à-vis du système politique traditionnel afin de changer celui-ci depuis l’extérieur, ou des pratiques d’interpellation des représentants de l’Etat dénués de tout fondement juridique comme le sont les pronunciamientos en Amérique latine, ou encore des expériences de sociétés « utopiques » à l’œuvre dans l’ensemble du continent.

Le programme pour cette année 2019/2020 sera le suivant:

• 3 octobre 2019: Julien Nègre (ENS Lyon)
Présentation de l’ouvrage L’Arpenteur vagabond : cartes et cartographies dans l’oeuvre de l’écrivain américain Henry David Thoreau, Lyon, ENS Editions, 2019. Séance commune avec le séminaire « Politique de la littérature ».

• 14 novembre 2019: Véronique Hébrard (Université de Lille)
« Se prononcer et pétitionner dans le Venezuela du XIXème siècle. Écriture et nouvelles sociabilités politiques ».

• 12 décembre 2019: Flora Valadié (Université de Bourgogne)
« Vies rêvées et contrevies : spectres politiques dans la fiction récente de Paul Auster ».

• 23 janvier 2020: Yessika González (Université de Lille)
« Les telenovelas au Venezuela (1980-1992) : lieux de politisation ? ».

• 13 février 2020: Laurence Gervais (Université Paris Nanterre)
« Sexualités, espaces, résistances et territorialités : production du politique, production de territoire ».

• 5 mars 2020: Sari Altschuler (Northeastern University)
« Deaf Culture and Citizenship in the Early United States ».

• 2 avril 2020: Philippe Castejon (Université de Lille) « Le monstre et le vice-roi : une tentative de séparation des pouvoirs aux Indes dans la seconde moitié du XVIIIe siècle ».

• 14 mai 2020: Aline Helg (Université de Genève) « ‟L’Envoyé de Dieu” : millénarisme et révolte sociale dans la Vallée du Magdalena en Colombie, fin du 19e siècle ».


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.