Séance 5 – Hélène Quanquin (CECILLE, Université de Lille) : “Men in the American Women’s Rights Movement, 1830-1890: Cumbersome Allies” (Routledge, 2020)

Hélène Quanquin concentre son intervention sur la place des hommes dans le mouvement féministe lors des premières décennies du 19e siècle. Chronologiquement et au travers d’images d’archives, Hélène Quanquin observe comment ils se sont/ont été placés aux côtés des femmes dans le combat pour le droit de vote de celles-ci. Leur présence est alors marginalisée mais reste tout de même partie intégrante du mouvement comme le confirme l’existence d’une association d’hommes pour le droit de vote des femmes. Certains hommes refusaient de participer à la manifestation, non pas par opposition mais par embrassement par exemple. Les recherches d’Hélène Quanquin lui ont confirmé que le mouvement pour le droit de vote des femmes reste un mouvement pour et par les femmes. Cependant, de nombreuses femmes étaient également à l’avant-garde pour remettre en cause ces demandes en s’organisent publiquement contre le droit de vote et d’autres demandes du droit des femmes. Des conventions pour le droit des femmes se tiennent au cours du 19e siècle et accueillent des hommes qui étaient soit alliés (ils se battent depuis une position de privilège), soit des voix moins intéressées (ils se battent sans avoir un intérêt direct). Ces lieux d’élaboration d’idées féministes entre femmes et hommes laisse place à des tensions à propos des intentions de ces derniers. Hélène Quanquin s’intéresse donc à la place du discours des hommes, ainsi qu’à la place des discours sur les hommes, notamment en analysant les liens et l’articulation entre convictions politiques et vie personnelle. Hélène Quanquin étudie ensuite la façon dont les hommes participent à la construction d’une conscience féministe. Leur place a été importante, ils ont incarné une présence, un soutien, et une voix au sein du mouvement. Cependant, cette voix fut souvent discutée et remise en cause, en particulier par rapport à la responsabilité des hommes dans l’oppression des femmes.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.